URGENCE

Création — En création

Dans une prise de parole radicale et un engagement physique brûlant, cinq jeunes interprètes interrogent ce qui déclenche le mouvement de l’émancipation individuelle et collective. Ils incarnent le vivant de cette question dans une création transverse théâtre et danse : Urgence.

Quelle est la spécificité de ce sentiment d’urgence ? Cette urgence qui appelle la nécessité d’un mouvement, d’un changement. Qu’est ce qui nous permet de quitter la passivité, de faire exploser les attentes de la norme ?
Cet élan vital vers l’émancipation, nous nous y intéressons dans le sens de l’individuation. Cette notion développée par la philosophe Cynthia Fleury, propose de percevoir l’émancipation comme un « cheminement vers soi » qui requiert du courage, de l’endurance et bien souvent, de savoir payer le prix de la douleur. Contrairement à l'individualisme forcené, elle permet de ressourcer le collectif et elle s’en nourrit.
Il s’agit de questionner cette désobéissance qui permet à l’individu de naître à sa singularité. Et d’explorer ce mystère de l’énergie profonde qui permet mutations et transformations.
Nous exhumons tout ce qui dévore cet élan, ce qui l’étouffe. Quelle est la prégnance et la tentation du confort d’appartenir sagement à la communauté humaine ?

Travailler avec de très jeunes artistes, pour qui le choix de la scène est un combat contre les lois du déterminisme social et culturel, c’est nous appuyer sur la puissance de cette décision. Cette jeunesse nous interpelle de manière salutaire à l’endroit de l’espérance : elle est porteuse d’idéaux, de quête de justice et de justesse.

Création théâtre et danse 
automne 2020

Mise en scène Antoine Colnot

Chorégraphie Oona Doherty

Ecriture et images Anne Rehbinder

Scénographie et lumières Laïs Foulc

Avec Marwan Kadded, Freddy Madodé, Mohamed Makhlouf, Elliot Oke, Karym Zoubert.

Coproduction Maison de la Danse / Pôle européen de création – Lyon, KLAP - Maison pour la danse, partenariats en cours...